Un assassinat
dans les bois
du Nivot

2011 - Le Nivot Editions

Hervé Guirriec a rouvert le dossier du meurtre de François Rolland

Nul doute que François Rolland serait resté dans l'ombre à l'instar de ses collègues notaires Charles Miossec de Quimerc'h ou Jean-Louis Dieulangar de Châteaulin, s'il n'avait pas été assassiné à quelques centaines de mètres de son manoir du Nivot alors que ce lundi 20 mai 1816, il se rendait comme à son habitude à la foire de Brasparts.
Fils de paysan, la Révolution lui apporte l'opportunité de s'élever dans la hiérarchie sociale. Un temps expert de la République à l'époque de la vente des biens nationaux, il succède ensuite à son beau-père François Fichant, notaire à Lopérec. L'achat du domaine du Nivot en 1801 à Pélagie Euzénou de Kersalaün, fille de Charlotte de Mains l'installe parmi les notables de la région jusqu'à sa mort tragique.

Textes : Hervé Guirriec
Aquarelles : François Guédés

Lire l'article du Télégramme sur le livre

Restez informé

Vous ne voulez pas manquer les prochaines publications ?
Abonnez-vous à la newsletter !